Les techniques pour réaliser un bouquet rond fait maison

Les bouquets de fleurs naturelles, on les apprécie pour leurs parfums et leurs aspects décoratifs. Oillets, germinis, tournesols, chrysanthèmes, dahlias, pivoines, etc. les variantes sont à couper le souffle. Avec tout ce que la nature offre, on peut en former une infinité de bouquets ronds.

Les composants et le matériel

Pour mieux vous organiser, ayez à portée de mains tout le matériel et les composants de votre bouquet. Vous avez premièrement besoin de plusieurs types de fleurs (rose rouge, blanc et jaune) ainsi que des feuillages. Cela donne un sublime effet coloré à l’ensemble et c’est beau à voir. Quant à la quantité, il vous faut assez d’éléments pour former une demi-sphère. De cette manière vous optez pour un joli bouquet de fleurs rond et faites plaisir à vos proches toute l’année de la plus douce des façons.

Concernant le matériel, le sécateur, ciseaux et le mini couteau sera vos alliés. Enfin, un scotch noir pour fleuriste restera utile à la fin. Ce dernier est spécialement conçu pour résister à l’eau. De plus, il est extensible et arrive à contenir la pression exercée par les tiges.

Nettoyer ses fleurs

Avant de monter un bouquet de fleurs rond, vous allez tout d’abord les nettoyer. Cette technique consiste à ôter les feuilles présentes sur la partie inférieure des tiges. Cette action permet de coller les végétaux entre elles plus facilement, d’avoir une meilleure prise en main et aussi d’éviter que les feuilles pourrissent dans l’eau.

Vous pouvez faire de même avec les épines. Si elles vous empêchent de travailler correctement votre bouquet, retirez-les via mini couteau. Pour un fleuriste, former un bouquet est un art. Il est conseillé d’entrer en contact avec les plantes et de réaliser toute l’opération à main nue sans faire usage d’un gant de protection.

Techniques pour former un joli bouquet

Commencez par tenir la première fleur entre votre pouce et votre index. Ensuite, croisez une à une les autres dans un même sens tout en pressant fermement sur le point de croisement.

Afin d’avoir une belle présentation au final, ajustez petit à petit les têtes des roses et ayez une forme plus ou moins cylindrée. Quant à la couleur, faites parler votre style en alternant feuilles et fleurs (espèces rouges, jaunes et blancs).

Enfin, fixez définitivement les tiges à l’aide du scotch. Pour ce faire, gardez la pression de votre main et ne décalez pas votre paume vers le bas ou vers le haut. Ciblez plutôt la zone en dessus de votre pouce et enroulez ferment. Pour terminer, découpez les tiges à la même longueur. Vous pouvez rajouter un nœud de raphia pour camoufler l’attache et faire belle impression.

Les fleurs ont-elles des vertus thérapeutiques ?
Les astuces pour conserver des fleurs coupées