Les astuces pour conserver des fleurs coupées

Les fleurs sont une ressource très typique de nos jours. Après les avoir senties et remerciées pour leur geste, vous vous mettez en quatre pour trouver un vase, le remplir d’eau et y laisser ces fleurs coupées jusqu’à ce qu’elles durent. Avez-vous déjà pensé qu’avec un peu de soin, elles peuvent durer plus longtemps que vous ne le pensez ? Voici quelques conseils pour que les fleurs restent belles le plus longtemps possible.

Choisir le bon moment pour la coupe

Afin de conserver les fleurs coupées, il convient de choisir un moment de la journée où les fleurs sont encore aussi vivantes que possible. Une coupe le soir est recommandée si la journée n’a pas été trop chaude et sèche. Pendant la journée, vous ne devez tailler que lorsque le ciel est couvert et que les températures sont plus fraîches.

Si, pour des raisons de temps, vous ne pouvez couper vos fleurs que pendant la journée, il est conseillé de placer un seau d’eau dans un endroit ombragé de votre jardin et de mettre immédiatement les fleurs coupées dans le seau. Dans tous les cas, évitez les heures chaudes de l’après-midi !

Placer les fleurs au frais

Il est toutefois préférable de mettre les fleurs au frais dans l’obscurité pendant quelques heures, voire toute la nuit. Un garage ou une remise fraîche conviennent particulièrement bien à cet effet. Les fleurs doivent être immergées dans l’eau jusqu’au cou.

L’importance est de ne pas placer pas le bouquet de fleurs à proximité de fruits ou de légumes, ni avant ni après l’avoir arrangé. Le choix du bon emplacement du vase à fleurs peut donc signifier une durée de conservation nettement plus longue des fleurs.

Enlever les feuilles inférieures

Les feuilles malades et endommagées des fleurs coupées sont coupées immédiatement après la récolte. Ensuite, on enlève toutes les feuilles qui se trouveraient plus tard dans l’eau. Elles pourraient sinon libérer des substances dans l’eau, ce qui favoriserait la pourriture et aurait une influence négative sur la conservation. Afin de réduire la perte d’eau par évaporation, il convient toutefois de couper également quelques feuilles dans la partie supérieure de la tige, l’eau peut ainsi être utilisée principalement pour l’alimentation des pétales. Les roses et les chrysanthèmes, par exemple, ainsi que les espèces à grandes feuilles comme les lilas, les hortensias et les tournesols font partie des fleurs pour lesquelles il est préférable d’enlever quelques feuilles de plus.

Les fleurs ont-elles des vertus thérapeutiques ?
Comment faire un bouquet comme un pro ?